Actualités

Déplacement de Bernard Cazeneuve, Premier Ministre, à Amiens le jeudi 16 mars 2017

 
 
Déplacement de Bernard Cazeneuve, Premier Ministre, à Amiens le jeudi 16 mars 2017

Le Premier Ministre Bernard Cazeneuve s'est rendu dans le département de la Somme le jeudi 16 mars 2017, accompagné de Patrick Kanner, Ministre de la Ville, de la Jeunesse et des Sports, d'Alain Vidalies, Secrétaire d'Etat chargé des Transports, de la Mer et de la Pêche, de Barbara Pompili, Secrétaire d'Etat chargée de la Biodiversité et de Pascale Boistard, Secrétaire d'Etat chargée des personnes âgées et de l'Autonomie.

Accueilli par Barbara Pompili, Michel Lalande, préfet des Hauts de France et Philippe De Mester, préfet de la Somme, le Premier Ministre s'est rendu sur Amiens-Nord pour la signature du protocole de préfiguration dans le cadre du projet de rénovation urbaine.
Avant de se rendre à l'Atrium pour la signature, le Premier Ministre a pu visualiser les futures opérations de démolition dans le cadre de l'ANRU, en compagnie de Xavier Bertrand Président de la région Hauts de France, de Laurent Somon , président du Conseil départemental de la Somme, de Pascal Demarthe, député de la Somme, de Brigitte Fouré Maire d'Amiens et d'Alain Gest, président d'Amiens Métropole. Il a ensuite échangé avec les patrouilleurs affectés en ZSPZone de Sécurité Prioritaire puis s'est dirigé vers l'Atrium pour la signature de la convention ANRU.

 
   

La matinée s'est poursuivie par la pose de la 1ère pierre de la cité administrative "Gare la Vallée", futur pôle des services publics du XXIème siècle.

Toute la délégation s'est ensuite rendue à l'hôtel de Ville d'Amiens pour la signature du Contrat de développement territorial de l'Amiénois dont les principaux axes sont : améliorer la mobilité des habitants du Grand Amiénois, amplifier l'offre de formations dans l'Amiénois et l'orienter vers les métiers du futur, accélérer le renouvellement urbain et les politiques en faveur des quartiers de la politique de la ville, conforter l"émergence d'un pôle de sports de haut niveau à Amiens, créer un laboratoire d'initiatives et d'innovations locales et constituer un terreau fertile vers une "agriculture 4.0", construire une offre de services de santé cohérente, ambitieuse et renouvelée à Amiens, améliorer l'attractivité économique du territoire et enfin, accroître le rayonnement culturel d'Amiens.

Téléchargez le contrat de développement territorial de l'Amiénois

 Bernard Cazeneuve, Alain Vidalies, Xavier Bertrand, Laurent Somon, Alain Gest, Alain Letellier, président du syndicat mixte des transports en commun de l'Oise témoignant de l'engagement des collectivités du département de l'Oise, Brigitte Fouré et Patrick Jeantet, président de SCNF réseau ont ensuite signé le protocole d'intention relatif au financement des travaux de réalisation de la ligne nouvelle Roissy-Picardie qui permettra :

- d'améliorer l'accès du sud de la région Hauts-de-France au réseau à grande vitesse, de proposer aux voyageurs des Hauts-de-France un nouvel accès à l'Ile-de-France dans un contexte où l'augmentation des fréquances de désserte vers Paris-Gare du Nord n'est plus possible en heures de pointe,

 - d'améliorer les déplacements quotidiens vers le hub de transport de Roissy et vers les pôles d'emplois de la plate-forme de Roissy et de Paris-Nord 2 depuis l’Oise et le sud de la région Hauts-de-France et le nord-est du Val d'Oise en Ile-de-France,

- de développer l'intermodalité air-fer en gare d'Aéroport de Roissy-Charles-de-Gaulle 2, renforçant ainsi l'attractivité du pôle ferroviaire,

- de connecter par des liaisons sans correpsondance à la gare de Paris Aéroport Roissy Charles de Gaulle, les agglomérations de Survilliers et Fosses dans le Val d'Oise, Chantilly, Creil et au delà de Pont-Saint-Maxence, Clermont, Compiègne dans l'Oise, et Amiens dans la Somme.

Téléchargez le discours du Premier Ministre

 
   

Enfin, le Premier Ministre devait se rendre à Rue, dans l'arrondissement d'Abbeville, pour y signer la convention TET avec la région, mais a du quitter le département après avoir pris connaissance des événements qui se sont produits dans un lycée à Grasse. Alain Vidalies a donc prononcé le discours du Premier ministre en son absence et signé cette convention.