Actualités

Fermeture des établissements scolaires et crèches - solutions pour les personnels indispensables

 
 
Fermeture des établissements scolaires et crèches - solutions pour les personnels indispensables

À compter du lundi 16 mars et jusqu'à nouvel ordre, fermeture des crèches, écoles, collèges, lycées, établissements d'enseignement supérieur et centres de formation d'apprentis.

 Les crèches, les écoles, les collèges, les lycées, les établissements d'enseignement supérieur et les centres de formation d'apprentis n’accueilleront plus d’enfants ou d’étudiants à compter du lundi 16 mars, et jusqu'à nouvel ordre, afin de faciliter la lutte contre la propagation du virus.

De façon générale, il a été demandé d’éviter de maintenir en l’état les lieux ou activités de nature à réunir un groupe significatif de mineurs. Les accueils collectifs de mineurs ne pourront ainsi recevoir plus de 10 mineurs jusqu’à nouvel ordre.

L’académie d’Amiens met à disposition une plateforme d’information : des médecins et infirmiers de l’Éducation nationale répondent du lundi au vendredi, de 8h00 à 19h00, aux questions liées à la scolarité au 03 22 823 824 .

Solutions de garde des enfants des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire

Pôles d’accueil des enfants des professionnels de santé et des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire - Une carte interactive à disposition des personnels concernés via le lien suivant : cliquez ici

I - Accueil de garde dans les écoles maternelles, primaires et les collèges

L’Éducation nationale s’est organisée pour accueillir les seuls enfants des professionnels de santé et des personnels indispensables à la gestion de la crise sanitaire ne disposant pas d’autre solution de garde :

  • tout personnel travaillant en établissements de santé publics/privés : hôpitaux, cliniques, soins de suite et de réadaptation (SSR), hospitalisation à domicile (HAD), centres de santé…
  • tout personnel travaillant en établissements médico-sociaux pour personnes âgées et personnes handicapées : maisons de retraite, établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes (EHPAD ), unités de soins longue durée (USLD), foyers autonomie, instituts médico-éducatifs (IME), maisons d'accueil spécialisées (MAS), foyers d'accueil médicalisé (FAM), services de soins infirmiers à domicile (SSIAD)…
  • les professionnels de santé et médico-sociaux de ville : médecins, infirmiers, pharmaciens, sages-femmes, aides-soignants, transporteurs sanitaires, biologistes, auxiliaires de vie pour personnes âgées et handicapées…
  • les personnels chargés de la gestion de l’épidémie dans les agences régionales de santé (ARS ) et les préfectures.
  • les personnels affectés aux missions d’aide sociale à l’enfance relevant des conseils départementaux ainsi que des associations et établissements publics concourant à cette politique : services de l’ASE et PMIPetites et moyennes industries Protection maternelle et infantile du conseil départemental, pouponnières ou MECS, AEMO et services de prévention spécialisée. Les professionnels relevant de ces structures éligibles au dispositif sont les suivants : travailleurs sociaux, TISF, médecins, infirmières puéricultrices, sages-femmes et psychologues ainsi que les personnels assurant le soutien des services, associations ou établissements.

Depuis le lundi 16 mars matin, leur accueil est assuré, dans leurs écoles / établissements d’origine, dès lors que leurs parents présentent aux directeurs / chefs d’établissement leur carte professionnelle de santé (CPS) ou une fiche de paie indiquant le nom Les élèves peuvent être accueillis par regroupement sur un nombre plus limité d'établissements scolaires, en lien avec les collectivités, en groupe d’environ 8-10 élèves.

Une vigilance particulière est assurée pour l’application des gestes barrière. Les élèves sont accueillis dans des conditions d’apprentissage avec des enseignants. L’Éducation Nationale informera sur l'évolution du dispositif.

II – Accueil des enfants de 0 à 3 ans

Les établissements d’accueil du jeune enfant de la Somme n’accueillent plus d’enfants depuis lundi 16 mars 2020 et ce jusqu’à nouvel ordre, à l’exception des micro-crèches et des maisons d’assistantes maternelles lorsqu’elles accueillent au maximum 10 enfants.

Liste des professionnels pouvant solliciter la garde de leurs enfants

Services de l’État (central et déconcentré)

  • Personnels des agences régionales de santé (ARS ) et des préfectures chargées de la gestion de l’épidémie
  • Agents du ministère des solidarités et de la santé chargés de la gestion de l’épidémie

Professionnels de santé libéraux

  • Médecins
  • Sages-femmes
  • Infirmières
  • Ambulanciers
  • Pharmaciens
  • Biologistes

Tous les Personnels des établissements de santé

Tous les personnels des établissements sociaux et médico-sociaux suivants :

  • EHPAD et EHPA (personnes âgées)
  • Établissements pour personnes handicapées
  • Services d’aide à domicile
  • Services infirmiers d’aide à domicile
  • Lits d’accueil médicalisés et lits halte soins santé
  • Nouveaux centres d’hébergement pour sans-abris malades du coronavirus
  • Établissements d’accueil du jeune enfant et maisons d’assistants maternels maintenus ouverts

Liste des crèches :

> liste des crèches - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,03 Mb

Liste des accueils périscolaires :

> Liste des accueils périscolaires de la communauté de communes Ponthieu-Marquenterre - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,01 Mb

Liste des pôles d'accueil dans le département de la Somme :

> liste des pôles d'accueil dans la Somme - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,55 Mb

Les professionnels qui souhaiteraient placer leur(s) enfant(s) dans ces établissements peuvent les contacter dès le lundi matin.
Un justificatif devra être présenté (fiche de paie ou carte professionnelle).