Le point de situation

 
 

Depuis janvier 2020, une épidémie de Coronavirus COVID-19 s’est propagée depuis la Chine.

Retrouvez toutes les informations concernant le COVID-19 sur le site du gouvernement : https://www.gouvernement.fr/info-coronavirus

Point d'information sur la situation sanitaire et la vaccination dans la Somme - 6 août

> Version Pdf - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,10 Mb

Le taux d'incidence dans notre département se stabilise depuis quelques jours mais nous devons rester vigilants.
Le taux d’incidence moyen dans les Hauts-de-France est de 100 cas pour 100 000 habitants.
Le taux de positivité départemental est de 2,5 % au 1er août (2,8 % le 23 juillet).
Il est de 4,15 % au niveau national.

Le taux d’occupation en réanimation (COVID et hors COVID) dans les Hauts-de-France est de 18 %.

Le passe sanitaire consiste en une preuve de vaccination complète, un test RT-PCR ou antigénique négatif de moins de 48 heures ou une preuve de rétablissement de la Covid-19.

La loi relative à la gestion de la crise sanitaire vient d’être promulguée.
Elle impose notamment l'application du passe sanitaire dès le premier client ou visiteur dans l'ensemble des lieux et établissements déjà concernés depuis le 21 juillet (les cinémas, les musées, les festivals, les salles de jeux, les discothèques et les parcs d'attractions).

La loi étend l'obligation du passe sanitaire :

Dans les restaurants, bars et cafés

Les activités de vente à emporter ne sont pas concernées par la mise en place du passe sanitaire, tout comme la restauration collective et la restauration professionnelle routière.

Si les restaurateurs ne contrôlent pas le passe sanitaire et que ce manquement est constaté à plus de trois reprises au cours d'une période de 45 jours,
le Conseil constitutionnel précise que l'exploitant ou le professionnel peut être condamné à un an d'emprisonnement et à 9 000 euros d'amende.

Dans les hôpitaux et les Ehpad

Dans les établissements de santé et médico-sociaux, le passe sanitaire sera demandé aux visiteurs ou aux patients qui s'y rendent pour des soins "non urgents" ou "pour des soins programmés".
Si les mariages se déroulent dans des lieux loués, qui sont déjà soumis à l'obligation de présenter un passe sanitaire, comme les salles des fêtes, les restaurants ou des salles de réception recevant du public, les invités devront le présenter.
Lorsque les mariages se tiennent dans un lieu de culte ou en mairie, le passe sanitaire ne sera pas exigé.
Le Conseil constitutionnel a décidé de laisser les préfectures de chaque département établir la liste des établissements qui seraient concernés par l'élargissement du passe sanitaire, selon la gravité des risques de contamination à l'échelle d'un département.

> Taux de couverture par tranche d'âge - format : PDF - 0,23 Mb

La vaccination des 12-17 ans est un enjeu majeur de la période estivale afin d'assurer l'organisation de la rentrée scolaire dans les meilleures conditions.

 
 

Documents listés dans l’article :