Égalité dans la vie professionnelle, économique, politique et sociale

 

Des mesures gouvernementales sont élaborées pour lutter contre les discriminations et les stéréotypes de genre :

  • rendre accessible à toutes et à tous l’ensemble des métiers, en détruisant les stéréotypes associés aux différents corps ;
  • encourager la mixité professionnelle, en de métiers (qui seraient genrés) et en interdisant les discriminations à l’embauche ;
  • soutenir  l’égalité des droits, notamment à travers l’égalité salariale,  l’absence de différenciation dans le déroulement de la carrière ou encore la mise en place de mesures de prévention du harcèlement sexuel.  Ainsi, il est essentiel de D’autre part, l’égalité des chances doit être effective : il est important

Pour plus d’informations :

  • https://www.egalite-femmes-hommes.gouv.fr/dossiers/egalite-professionnelle/obligations-des-entreprises/
  • Site du ministère du travail, rubrique égalité professionnelle femme-homme : https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/egalite-professionnelle-discrimination-et-harcelement/article/l-egalite-professionnelle-femme-homme
  • i ndex de l’égalité professionnelle, mesurant le niveau d’avancement des entreprises sur le plan de l’égalité professionnelle : https://travail-emploi.gouv.fr/droit-du-travail/egalite-professionnelle-discrimination-et-harcelement/questions-reponses-sur-le-calcul-de-l-index-de-l-egalite
  • Pôle Emploi : https://www.pole-emploi.fr/accueil/

Entreprendre avec la garantie égalité femmes (ancien fonds de garantie à l’initiative des femmes)

Si les femmes qui se déclarent vouloir créer leur entreprise sont aussi nombreuses que les hommes, aujourd’hui, seuls 29 % des créateurs d’entreprises sont des créatrices.
C’est pour réduire cet écart et accroître la surface financière des projets de création d’entreprise portés par les femmes que l’État a créé le Fonds de garantie pour la création, la reprise ou le développement d’entreprises à l’initiative des femmes (FGIF).

Le Fonds de garantie pour la création, la reprise ou le développement d’entreprises à l’initiative des femmes est un dispositif d’État destiné à favoriser la création, la reprise ou le développement d’entreprises par les femmes.
fgif

La garantie EGALITE femmes (ex FGIF) est le seul dispositif national dédié aux femmes entrepreneures. Son objectif est de faciliter l'accès au crédit bancaire des femmes pour financer la création, la reprise ou le développement de leur entreprise.

  • Bénéficiaires

La garantie est dédiée aux femmes demandeuses d'emploi ou en situation de précarité qui veulent créer ou reprendre une entreprise, et ce quels que soient la forme juridique de l'entreprise et son secteur d'activité. L'entreprise bénéficiaire doit avoir été créée ou reprise depuis moins de 3 ans.

  • Caractéristiques

La garantie EGALITE Femmes :couvre jusqu'à 80% du montant du prêt bancaire, peut atteindre 50 000 € de montant garanti, permet l'exclusion des cautions personnelles. Il est néanmoins possible pour la banque de prendre des garanties réelles sur les biens financés par le prêt. Le prêt bancaire couvert par une garantie Égalité Femmes doit financer des investissements et/ou du besoin en fonds de roulement. Il a une durée minimum de 24 mois et peut être de tous montants.

  • Coût pour l'entreprise

Le coût total de la garantie s'élève à 2,5% du montant garanti.

  • Procédure

Pour mobiliser une garantie, il est nécessaire de contacter l'association territoriale France Active. Un conseiller peut accompagner la créatrice dans sa stratégie financière, dans sa relation avec la banque et la recherche des partenaires locaux utiles à son projet.

  • Contact de la structure accompagnatrice sur le département de la Somme

Initiative Somme France Active Picardie

49, boulevard Alsace Lorraine

80 000 Amiens

Tél. : 03.22.22.30.63.

Mél. : info@initiative-active.fr

  •  Pour en savoir plus :

- www.initiative-active.fr  

- www.femmes-egalité.fr