Le Gouvernement toujours mobilisé pour l’emploi

 
 
Le Gouvernement toujours mobilisé pour l’emploi

Mobilisé pour l'emploi et la croissance, le Gouvernement a créé des dispositifs concrets, que vous soyez chef d'entreprise, salarié, demandeur d'emploi, jeune ou senior.

Protéger l'emploi: 3,2 millions c'est le nombre de chômeurs en France

picto-loisecur

Des droits nouveaux pour les entreprises et les salariés pour faciliter l’embauche et maintenir l’emploi

 La loi sur la sécurisation de l'emploi a été adoptée le 14 mai 2013.

 Elle instaure un nouvel équilibre entre la sécurité nécessaire pour les salariés et les possibilités d'adaptation indispensables aux entreprises en créant des mesures pour faire reculer la précarité, pour créer des droits nouveaux individuels et collectifs pour les salariés, et pour développer des outils de préservation de l'emploi dans un contexte économique difficile.

pour-l_emploi-page-intermed-6c0b6

Pour obtenir plus de détails sur cette loi: cliquez ici

Retrouver la compétitivité : 2 millions c'est le nombre d'emplois industriels perdus en 30 ans

picto-cice

Un crédit d'impôt pour alléger les coûts, recruter, s'équiper...

Le crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) est un crédit d'impôt pour investir, prospecter de nouveaux marchés, innover, favoriser la recherche-développement, former, recruter ou restaurer le fonds de roulement.

 Le CICE permet aux entreprises de bénéficier d'un crédit d'impôt permettant de baisser fortement les coûts salariaux. Sur l'ensemble des salaires de moins de 2,5 SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance, les charges salariales sont "allégées" de 4% en 2013 puis de 6% à partir de 2014. Concrètement le CICE permettra un allégement de 20 milliards d'euros du coût du travail par an, avec une montée en charge progressive sur 3 ans.

cice

Pour obtenir plus de détails sur le CICE : cliquez ici

Améliorer l'avenir des jeunes peu ou pas qualifiés : 35%, c'est le taux de chômage chez les 15-29 ans sans diplôme

picto-emploiavenir

Un dispositif pour l’insertion professionnelle des jeunes peu ou pas qualifiés

120 000 jeunes sortent du système scolaire chaque année sans diplôme scolaire. 1 jeune sur 4 présent sur le marché du travail est au chômage.

 Les emplois d'avenir représentent une véritable expérience professionnelle et une seconde chance de se former pour les jeunes peu ou pas qualifiés.

 Les emplois d'avenir (EA) sont des emplois aidés par l'Etat à hauteur de 75% d'un SMICSalaire minimum interprofessionnel de croissance brut, principalement dans l'économie non-marchande. Ils ont pour ambition d'améliorer l'insertion professionnelle et l'accès à la qualification des jeunes confrontés à des difficultés particulières d'accès à l'emploi. Au total, 150 000 emplois d'avenir seront créés d'ici à 2014.

ea

 

Pour obtenir plus de détails sur les emplois d’avenir : cliquez ici

Favoriser l'emploi des jeunes et des seniors : 30% : c'est le taux des plus de 50 ans parmi les chômeurs de plus de un an

picto-cg

Une aide pour embaucher des jeunes tout en maintenant l’emploi des seniors

Seul 1 salarié jeune sur 2 est en CDI. 30% des chômeurs de plus de 1 an sont âgés de plus de 50 ans. Le contrat de génération répond à ces défis et permet:

 - l'emploi des jeunes en CDI

 - le maintien dans l'emploi ou le recrutement des seniors

 - la transmission des compétences et des savoir-faire

D'ici à 2020, plus de 5 millions d'actifs seront à la retraite tandis que 6 millions de jeunes auront fait leur entrée sur le marché du travail. Avec le contrat de génération, les entreprises peuvent ainsi mieux préparer le défi du renouvellement des compétences.

info-cg

Pour obtenir plus de détails sur les contrats de génération : cliquez ici