Déminage

Déminage

 
 

Procédure lors de la découverte d'un obus, de munitions ou tout engin explosif ou incendiaire issu de conflits militaires (sur terre):

Mesures conservatoires:

- ne pas toucher à l'objet,

- établir un périmètre,

- laisser les buttes de terre qui entourent l'objet si l'objet est découvert dans un champs ou jardin.

Analyse du danger:

- prendre une photo de l'objet permettant de voir la "tête" et le "bas" de l'objet ainsi que d'en mesurer sa taille (ce qui permettra au service de déminage d'identifier la nature et la puissance),

- identifier les enjeux à proximité (maisons, routes ...).

Si l'objet fume ou s'il est à proximité immédiate d'un site particulier (école, hôpital ...) il convient d'appeler la préfecture 03/22/97/80/80 (standard 24H/24; 7J/7).

Attention l'appel à la préfecture doit être réservé aux seules urgences et non aux sollicitations non prioritaires tel que le souhait de faire enlever rapidement l'engin pour reprendre un chantier.

Tout abus nuit aux autres demandes réellement prioritaires et en conséquence à la sécurité de tous.

Transmission de la demande d'enlèvement:

La demande est transmise par le maire directement au centre de déminage en mettant la préfecture en copie via un formulaire spécifique accompagné des photos:

> Imprimé de demande d'intervention - format : ODT sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,43 Mb

> Imprimé de demande d'intervention - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,52 Mb

Destinataire:

cd-laon-operation@interieur.gouv.fr

Copie:

pref-defense-protection-civile@somme.gouv.fr

Une fois réceptionnée, la demande sera prise en compte par le centre de déminage de Laon qui intervient dans l'Aisne, l'Oise et la Somme.

Du fait de sa forte sollicitation et des délais de route, le centre de déminage organise les interventions par urgence puis par secteur géographique. Cela peut amener le centre de déminage à procéder à la récupération des engins des semaines après leur signalement.

Procédure lors de la découverte d'un obus, de munitions ou tout engin explosif ou incendiaire issu de conflits militaires (sur le littoral (plages, estran ...)):

Si les mesures conservatoires et l'analyse de danger restent identiques, la transmission du signalement diffère.

La découverte est transmise directement à la préfecture pref-defense-protection-civile@somme.gouv.fr qui sollicite le groupe de plongeurs démineurs de la Manche basé à Cherbourg-en-Cotentin.

Du fait des moyens nécessaires, du délai de transit et de la disponibilité d'un moyen nautique, le 1er GPD planifie une intervention les semaines suivantes.

Procédure lors d'une alerte à la bombe ou d'un bagage abandonné:

En cas d'appel téléphonique de menace d’attentat à la bombe ou de découverte d'un bagage abandonné, il convient d'appeler les forces de police ou gendarmerie (17 ou 112) qui au besoin prendront contact auprès de la préfecture.