Transports, déplacements, éducation et sécurité routières, bruit

Passages à niveau

 

Les passages à niveau

Un passage à niveau est un point de rencontre entre une voie ferrée et une voie routière ou piétonne et représente en conséquence un point dangereux.

En France, il existe actuellement près de 15 000 passages à niveau (PN) sur les lignes ouvertes au trafic du réseau ferré national (contre 33 500 en 1938 et 25 000 en 1980).

Dans la Somme, on compte 126 passages à niveau sur lignes circulées, une quinzaine de heurts d'infrastructure en moyenne chaque année et une à trois collisions faisant dans 50 % des cas un tué.

Chaque année, on dénombre une centaine de collisions faisant une quinzaine de tués et une dizaine de blessés.

Lorsque la collision a lieu entre un train et une voiture, l’automobiliste perd la vie une fois sur deux. Un chiffre à mettre en perspective avec celui des accidents de la route pour lesquels entre 5 et 6 % d’entre eux sont mortels.

98 % des accidents routiers aux passages à niveau sont dus à des comportements inadaptés des usagers de la route liés à plusieurs facteurs : impatience, habitude entraînant une baisse de vigilance, non-respect volontaire du code de la route, inobservation de la signalisation routière à distance.

Ces zones particulièrement accidentogènes, ont fait l’objet de plusieurs plans de sécurisation pour depuis 1997, dont le dernier date de 2019 :

https://www.ecologie.gouv.fr/sites/default/files/20190503_EB_Plan_Actions_Securit%C3%A9_F.pdf

La Commission départementale de suivi de la sécurisation des passages à niveau

Le quatrième axe du plan d’actions du 3 mai 2019 visant à améliorer la sécurisation des passages à niveau prévoit l’institution d'une gouvernance nationale et locale par la mise en place d'une commission nationale des passages à niveau et de commissions départementales, présidées par les préfets et associant l’ensemble des acteurs locaux.

Le rôle de cette commission a été précisé par l’instruction du Gouvernement du 27 janvier 2020. Elle est chargée d'assurer le suivi et la mise en œuvre de la politique de sécurisation des passages à niveau au niveau local. Elle veille notamment à la réalisation des diagnostics de sécurité de passages à niveau par les gestionnaires de voiries, définit les mesures visant à améliorer la sécurité, identifie les lieux d’expérimentation de la baisse de la vitesse maximale autorisée à l’approche des passages à niveau.

La Commission départementale de suivi de la sécurisation des passages à niveau (CDSSPN) de la Somme a été créée par arrêté préfectoral du 21 juillet 2021 est s’est réunie le 27 janvier 2022.

> Arrêté de création de la CDSSPN - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 0,13 Mb

 

A lire dans cette rubrique