Actualités

Le bassin versant de la Maye placé en situation de crise au titre de la sécheresse

 
 
Le bassin versant de la Maye placé en situation de crise au titre de la sécheresse

Le département de la Somme fait l’objet d’un déficit pluviométrique persistant depuis plusieurs mois. Ceci conduit à une dégradation de la situation hydrologique du territoire, aussi bien au niveau des nappes souterraines que des débits dans les cours d’eau.

C’est dans ce contexte hydrologique déficitaire que plusieurs arrêtés préfectoraux ont été signés en juillet et en août 2019 couvrant plusieurs bassins hydrographiques du département et prescrivant des mesures coordonnées de surveillance et de limitation des usages de l’eau.

La situation est particulièrement dégradée sur le bassin hydrographique de la Maye, placé en état de vigilance le 5 juillet, puis d’alerte renforcée le 12 août. Les derniers relevés débitmétriques effectués font état d’une poursuite de la dégradation du débit de la Maye. Les niveaux relevés lors des quinze derniers jours sont très largement inférieurs aux écoulements habituellement observés à cette période de l’année et sont les plus faibles enregistrés depuis l’installation de la station de mesure en 1993.

Cette situation conduit à placer le bassin de la Maye en situation de crise au titre de la sécheresse et à prendre les mesures adaptées au caractère exceptionnel de la situation. C’est pourquoi, par arrêté préfectoral en date du 10 septembre 2019  les usages de l’eau sur les 23 communes du bassin sont limités à la satisfaction des besoins essentiels en vue d’assurer notamment la santé, la salubrité et la sécurité publiques. Les usages à finalité économique sont limités à leur strict minimum. Toute consommation d’eau à des fins d’agrément, d’ornement ou de loisir est interdit. Ces limitations s’appliquent à tous les usagers (particuliers, collectivités, secteurs artisanaux, industriels et agricoles).

Ces présentes dispositions s'appliquent jusqu'à ce que les conditions hydrologiques permettent de lever la situation de crise sur le bassin de la Maye. Les secteurs de l’Avre et de la Somme-Amont sont toujours placés au stade de la vigilance, la Bresle reste en alerte.

La préfecture de la Somme rappelle que l’eau est un bien commun précieux, et invite tous les citoyens à contribuer à la préservation de cette ressource en faisant preuve de sobriété et d’économie dans leur consommation quotidienne.

> - Arrêté préfectoral correspondant - format : PDF sauvegarder le fichiersauvegarder le fichier - 1,71 Mb