Poursuivre la mobilisation des services de l'État en faveur de la sécurité routière en 2014

 
 
Poursuivre la mobilisation des services de l'État en faveur de la sécurité routière en 2014

L’année 2013 aura été marquée par un nombre historiquement bas du nombre de tués sur les routes de la Somme. Les services de l’État poursuivent, en 2014, leur mobilisation par une prévention renforcée et des contrôles ciblés.

I - Bilan 2013

bilan general

 

1

 des tués étaient conducteurs ou passagers de deux roues

2

des tués et 36% des blessés avaient moins de 25 ans

3

des accidents ont pour cause le refus de priorité

4

des accidents mortels ont pour cause la vitesse

5

des accidents mortels ont pour cause l’alcool

accidentologie

II - La prévention au cœur de la politique de la sécurité routière

Jean-François CORDET, préfet de la région Picardie, préfet de la Somme a souhaité organiser, tout au long de l’année 2013, des moments forts de prévention liés aux périodes à risques particuliers. Ainsi, a été organisé un « Printemps de la sécurité routière », destiné à sensibiliser la population au risque routier juste avant l’été. À cette occasion, un « Village de la sécurité routière » impliquant tous les acteurs locaux du département s’est implanté pendant une journée à Abbeville.

Avec l'arrivée des beaux jours et la reprise de l'usage de la moto, une opération « reprise de guidon » a été proposée aux motards pour favoriser les échanges, la formation et réviser ses connaissances.

Fin de l’été où le trafic connaît une recrudescence importante à certaines heures, due à la reprise de trajets quotidiens liés aux activités professionnelles ou scolaires, s’est tenue une semaine « Rentrée de la sécurité routière », moment fort composé de plusieurs événements.

Afin de lutter contre l’alcool au volant à l’occasion des fêtes de fin d’année, des opérations de sensibilisation des usagers à l’alcool au volant ont été mises en œuvre dans tout le département avec distribution d’alcootests aux usagers.

 Au total ce sont près de 80 actions de prévention qui ont été menées en 2013.

DSC_0123

III - Des contrôles ciblés

Parallèlement des actions de contrôles ont été mises en place, notamment sur des thématiques connaissant une accidentalité particulière. Que ce soit l’adaptation de la vitesse en entrée d’agglomération où il convient d’anticiper et d’adapter sa vitesse dès l’approche du panneau d’entrée en agglomération, le contrôle des deux roues des collégiens et lycéens ou le contrôle des cars scolaires et du port de la ceinture de sécurité et au comportement citoyen au sein du car.

L’alcool au volant reste une priorité parmi les contrôles, en effet, il est responsable de 24% des accidents mortels et malgré les nombreuses opérations de sensibilisation et de prévention réalisées au cours de l’année, 3166 personnes ont été contrôlées en infraction pour l’alcool soit une situation en hausse par rapport à 2012 (3133).

 
controle_police_gend_29_11_13 009
P1130633

Les refus de priorité et du stop (1ère cause d’accident) ont été relevées 1901 fois en 2013 contre 1808 fois en 2012, soit une hausse de 5%.

Le non port de la ceinture de sécurité est en baisse avec 2207 constatations en 2013 contre 2481 en 2012, soit une baisse de 11%.

114 770 infractions à la vitesse ont été relevées par les 28 radars fixes du département, soit une baisse de 16% par rapport à 2012, traduisant ainsi une prise de conscience des automobilistes, qui a un impact direct sur l’accidentalité. Au demeurant, 1819 suspensions administratives de permis de conduire ont été prises en 2013 et 24 véhicules ont été immobilisés et mis en fourrière.

Sécurité_routière